L’INFIRME

Malgré le vent qui mord
Accouru de l’Irlande
Pour voir si mes dehors
Etaient à pierre fendre
Oh je suis à ma fenêtre
D’où je l’ai vu paraître
Oh je suis à ma fenêtre
D’où je l’ai vu paraître

Malgré le froid qui serre
Ma vie comme une impasse
Autant d’anniversaires
Que de jours où tu passes
Oh derrière ma fenêtre
Elle m’a fait renaître
Oh derrière ma fenêtre
Elle m’a fait renaître

Sans laisser voir la fleur
Profonde ni les boutures
Qui dépassent de mon coeur
Au fond d’moi j’suis sûr
Que posé à ma fenêtre
Moi je t’aime sans te connaître
Que posé à ma fenêtre
Moi je t’aime sans te connaître

Ma soeur la plus gentille
A sa façon
M’explique que les filles
Mènent aux buissons
Oh mais moi à ma fenêtre
Je n’use pas mes guêtres
Oh mais moi à ma fenêtre
Je n’use pas mes guêtres

Car je reste à ma fenêtre
Dans mon fauteuil à roulettes