BLANCHES ECUMES

Blanche écume et forte colère
Jettent la mer contre la digue
L'une et l'autre aussi légères
Qu'on ne sait plus qui navigue
Les blanches écumes et les colères

Courte prière et blanche écume
Berce la mer sur la falaise
Toute blanche à force d'écume
Courte prière qui m'apaise
Les blanches écumes et les prières

Blanche écume et courte prière
Flottent les vagues sur la mer
Lettres d'amants à la dérive
Qu'on ne sait plus si elles arrivent

Blanche écume et forte colère
Claquent les ailes des mouettes
Qui comblent et emplissent l’air
Et sur la mer où je me jette
Les blanches écumes et les colères

Blanche écume et pauvre misère
Gratte la mer contre la craie
Et coulent à pic dans les flots verts
Ceux qu’on ne reverra jamais

Blanche écume et pauvre misère
Dans les labours blancs de la mer
Des champs qui ne rapportent plus
Je suis aussi perdu perdu
Les blanches écumes et les misères