SUIS-JE NE DE LA DERNIERE PLUIE

Ma chemise pendait derrière
Et ressemblait à une soutane
Quand un courant d’air profane
Me mit la puce à l’oreille
Ce n’était qu’mon pantalon
Qui baillait par sa braguette
Il y manquait les deux boutons
Qu’on m’a volés pendant la quête

Ref.
Suis-je né de la dernière pluie
Pour être si peu dégourdi
Suis-je né de quelle couvée
Pour être si peu considéré

Pour les prières j’fais d’mon mieux
Même si je prends pour un prie-Dieu
Ce qui te sert souvent de fesse
N’empêche qu’au sortir de la messe
J’ai vu Jésus me faire des signes
D’au revoir son pagne à la main
En me sussurant à demain
Dans une position très digne

Ref.

J’ai beau me répéter tout bas
Sur un ton de mea-culpa
Je suis un homme je suis un homme
Tandis que ronronne l’harmonium
Le doute désormais m’habite
Quand sur mon chemin les bigotes
Passent au peigne fin ma conduite
Se poussent du coude et chuchotent

Ref.

Et derrière le presbytère
Où les grands noms à majuscules
Venaient jouer des particules
J’ai trouvé monsieur le vicaire
Qui m’a dit à quels saints me vouer
A quels apôtres et autres types
Mais je préfère les religieuses
Moi qui ne fume pas la pipe

Ref.

Suis-je né de la dernière pluie
Pour ne pas avoir mieux compris
Suis-je né de quelle lignée
Pour ne pas être résigné